mardi, décembre 14, 2010

VAL MAIRA, vallée occitane (Cuneo)



Le Val Maïra est une vallée alpine de la province de Cuneo, délimitée par les Alpes cottiennes et par la frontière française des Alpes Maritimes et des Hautes-Alpes. Alors que l’Occitanie couvrait tous les départements de la France méridionale jusqu’à l’océan Atlantique, c’est un tout petit coin de montagne occitane piémontaise qui s’est fait la mémoire de la langue, de la culture et de la gastronomie occitanes, allant jusqu’à créer l’appellation locanda occitana, qui vient concrètement appuyer la démarche de l'espaci occitani installé à Dronero. Subventionné par la Région cunéese, outre la cuisine, ces locande ont une vocation “culturelle” linguistique, musicale, gardiennes souvent des clefs des chapelles locales que l'on peut visiter. De Busca et Dronero à 500 m d'altitude à Chiappera à 1600 m, la vallée propose, sur une 50 de kilomètres, un éventail varié de paysages, d'activités rurales, artisanales et touristiques, à mesure que l'on passe de la Basse à la Moyenne et Haute montagne.




BUSCA
Cette charmante bourgade agricole florissante (à 17 km de Cuneo, Cuni en italien) est située à mi-chemin entre l'entrée du val de la Varaita et du Val Maïra. Agréable à vivre le centre historique se concentre entre le Corso Umberto et la piazza XX Settembre, où se dresse l'église de la SS. Trinità consacrée à la "Madonnina" qui sauva la ville de la peste en 1745.
 À voir aussi l'église de la Santissima Annunziata, chef-d'œuvre d'architecture baroque piémontèse de Francesco Gallo (cf coupole du sanctuaire de Vicoforte Mondovì) et la parrocchiale de Santa Maria Assunta. Dans les environs : chapelle de San Sebastiano, chapelle de Santo Stefano et le gothico-mauresque château de Roccolo.


SAN QUINTINO RESORT HOTEL
Azienda Agrituristica
Fraz. San Quintino
Tel. 0171 933743
Cell. 348 3058350
info@sanquintinoresort.com
www.sanquintinoresort.com
cette commmune rurale abrite, de façon un peu inattendue, un complexe hôtelier raffiné de style country-chic installé dans les anciens bâtiments des contes d'Azeglio. Outre des chambres exquises et confortables, le restaurant propose une cuisine italienne de qualité et une cave de plus de deux cents étiquettes. Des écuries et un paddock pour les chevaux mis à la dispositions des résidents : école d'équitation pour tous niveaux, y compris pour les enfants, les bons cavaliers pouvant, quant à eux, partir en randonnées dans les sentiers des environs.


.

DRONERO
À 20 km de Cuneo, Dronero est le bourg référent de l'activité économique et identitaire (espaci occitani) de la vallée. Traversé par le “torrent” Maïra que viennent grossir les eaux de Roccabruna, le Ponte del Diavolo, le Pont dit du diable fut construit en 1428. Elegant avec ses arcades inégales et sa rambarde crénelée à la façon d'une tourelle moyenâgeuse, la légende raconte que les villageois, peu confiants dans la solidité du pont, passèrent un contrat avec le diable, à savoir le tester en avant première en échange d'une âme... pari tenu, mais l'âme accordée fut celle d'un chien !
Autre curiosité, dans cet environnement montagnard, que celle des anchouiers : à savoir que Dronero fut le plus grand marché de l'anchois de toute l'Italie... la ville était en effet l'ultime étape d'une "transhumance” saisonnière qui, à une époque d'économie de subsistance, permettait aux montagnards de survivre. Paysans et bergers devenaient en été des anchouiers, qui avec leurs mules passaient le Col Soutron à 2600 m, pour descendre vers Barcelonnette en haute Provence et rejoindre Toulon et Marseille où ils chargeaient les tonneaux d'anchois. Une route du sel, qui via la Foire de Dronero, alimentait ensuite tout le nord de l'Italie. Aujourd'hui la fête des anchouiers n'est plus, si ce n'est dans la gastronomie : un vrai repas occitan commence toujours par des anchois acciughe sottosale accompagné de "bagnetto verde" (aïl et persil) et "bagnetto rosso" (tomate).

Étapes gourmandes et produits du terroir
ROSSO RUBINO Ristorante
Piazza Marconi 2
Tél. : 0171-90 56 78
Fermé le lundi
Trois menus de spécialités entre 20 et 45€ (avec du poisson)

PASTICCERIA GIORGIO BRIGNONE
Via Roma, 2
Tél. 0171-91 81 51
a repris le flambeau des douceurs, après que l'historique pâtisserie Galletti eut fermé pour cause de départ à Boston... on peut donc à présent goûter des droneresi au cointreau ou café, tarte aux châtaignes, marrons glacés et autres amaretti.

Au MULINO della RIVIERA, via Mulino 8, à la boutique EUROFRUTTA, piazza Martin della Libertà 16 et à la fromagerie de la coopérative agricole La POIANA, via Roma 11 vous trouverez tous les bons produits (fromages, biscuits, farines et pâtes, vins...) et les fruits de la vallée.


.

VILLAR SAN CONSTANZO
CASEIFICIO VALLE MACRA
Via Fratelli Isaia 24
C'est la Toma della Mora qu'il vous faudra venir chercher ici, un fromage frais à déguster avec des pommes de terres bouillies accompagnée de bagnet salsa verde ou mostarda. Les propriétaires ont remis au goût du jour cette ancienne recette de la vallée.

LOCANDA OCCITANA DEI GELSI
via della Resistenza 22
Tél.0171 -91 00 62
ouvert vendredi, samedi et dimanche
Outre les spécialités de ravioles et d'anchois Davide et Valeria Giordano propose des plats végétariens avec des produits issus de l'agriculture biologique. Repas servi au son de la musique occitane.


.

ROCCABRUNA

LA PINETA
Frazione S’Anna, 6
Tél. 0171-91 84 72 / 90.58.56
Fermé le lundi soir et le mardi (sauf l'été)
www.lapinetaalbergo.it
pour son frito misto et son bunet turinois servis dans un cadre soigné au milieu des bois


LOCANDA OCCITANA CA' BIANCA
Strada Luisa Paulin 53
Tél. : 0171-91 85 00 - 338 1974015
dans la salle voutée et rustique, où les vieux du village se retrouvent pour jouer à la belote, Renato Isaia et sa fille proposent de nombreuses spécialités traditionnelles maison, notamment la doba (la daube provençale), recette rapportée par les femmes de la vallée lorsqu'elles immigraient vers Nice pour aller récolter les olives ou cueillir le mimosa. Le tout arrosé du vin maison, un Nebbiolo de Dronero.


.

MACRA et alentours
Parcourant la vallée, on arrive sur le territoire de Macra au cœur de la moyenne vallée de Maïra (875 m d'altitude), à égale distance (17 km) de Dronero, dans la basse vallée, et d'Acceglio, dans la haute vallée. Ici l'architecture de montagne se "radicalise” avec des maisons en grosses pierres apparentes aux toits couverts d'imposantes dalles de lose. À voir les chapelles médiévales de San Salvatore et de San Pietro et la Parrocchiale de San Marcellino.

Fraz. CAMOGLIERES MACRA

LOCANDA DEL SILENZIO
Tél.: 0171-99 93 05
www.locandadelsilenzio.com
réouverture en mai : info 335-6944929
Une vingtaine de chambres coquettes et un restaurant traditionnel (fermé le lundi et le mardi en hiver) dans l'environnement silencieux de montagne magique ; à pied d'œuvre pour randonner, pêcher...

SAN DAMIANO MACRA
AZIENDA AGR. DI MONTANA LO PUY
Borgata Podio, à 1 km
Tél. 0171/900032
Cell. 339 3155 848
www.lopuyvallemaira.com
La famille Alifredi (et ses 5 fils) produisent des fromages au lait cru des 50 chèvres qui sont en pâturage 8 mois de l'année.


Depuis peu, l'azienda a ouvert un lieu de dégustation : LA CHABROCANTO : grande variété de fromages, viande de chèvre et de cabri et des plats préparés avec les produits de la propriété. Ouvert d'avril au Jour de l'An sur réservation.





ALBARETTO MACRA
RIFUGIO ALPINO PALÈNT
Borgata Palènt
Tél. 0171-99 92 31
www.palent.it



à 1500 mètres, dans les bois du versant méridional de la vallée, Matteo Laugero cultive des herbes et plantes aromatiques et des fleurs pour sa production (bio) de génépy aux 18 herbes, de liqueur de rose, d'infusions... parallèlement il a redonné vie au Refuge, et si vous passez à l'heure du déjeuner, vous pourrez commander les tagliatelle al génépy de Virginia, son épouse.





.
STROPPO - ELVA

Arrivé à Stroppo (remarquable Chapelle San Peyre), on quitte la vallée pour une route tortueuse qui monte à 1600 m, jusqu'au pittoresque village d'Elva avec vue imprenable sur le sommet pyramidal du Pelvo d'Elva et de Chersogno. En été, excursions vers les sommets, en hiver, randonnées en ski de fond ou en raquettes sur les pistes des 18 lieux-dits qui composent la commune d'Elva qui ne comptent plus que 55 habitants vivant à l'année.

C'est dans la principale borgata à Serre que se trouvent l'épicerie, l'école, la poste, la fromagerie (Caseificio Cooperativo Elvese) et la Locanda Occitana San Pancrazio, qui vous accueillera pour un bon déjeuner rustique avec lard du Val Uaraita, ravioles et frittata aux herbes sauvages d'Elva. C'est ici que vous pourrez demander où récupérer les clefs de la -> Parrocchiale romane de S. Maria Assunta, du XVe siècle, connue pour la série de fresques qui couvrent la chapelle, attribuées à Hans Clemer, dit le Maestro d'Elva, peintre flamand au service des marquis de Saluzzo, et qui vaut que l'on ait quitté la vallée.







et sur les conseils de Jver au 5 janvier 2015
dans la Borgata CLARI-ELVA
AGRITURISMO L'ARTESIN
www.artesin.it
.

FINELLO-MARMORA
Sur le versant opposé à celui d'Elva s'ouvre la vallée de Marmora. Un typique village de montagne qui regroupe plusieurs frazioni, et qui,s'il y a un bon enneigement, offre d'agréables circuits du côté de Castelmagno et du Val Grana.
LOCANDA LOU PITAVIN
Borgata Finello-Marmora - 0171-99 81 88 - www.loupitavin.it









Marco et Valeria ont quitté Dronero pour restaurer la cascina familiale devenue la Locanda Occitana de grand charme Lou Pitavin. Mi-auberge, mi-refuge, on peut, dans les chambres coquettes et confortables, équipées d’un grand lit, mais aussi de lits superposés, dormir en couple, en famille ou entre amis. Randonneurs, amateurs de chapelles romanes, ce couple va vous épater par leur connaissance de la vallée, leur engagement de la culture occitane, leur hospitalité et leur cuisine : ravioles, anchois, lard aux noix, lapin au genièvre, tajarin de châtaigne et la bonne odeur du pain dans le four qui la nuit parfume toute la maison. C'est toujours notre coup de cœur.
Malgré tout il faut citer la bonne auberge qu'est :
LA MARMU B&B
Borgata Vernetti 18
Tél. 0171-998110
OSTERIA CROCE BIANCA
Tél. 0171 998307
lamarmu@tiscali.it
www.lamarmu.com


.

ACCEGLIO et CHIAPPERA
Chemin faisant, à mesure que la route du Val Maïra se retrécit le paysage devient de plus en plus grandiose jusqu'à Acceglio qui nous apparaît comme étant la dernière commune. Mais il vous faudra faire encore quelques épingles à cheveux pour arriver au fond de la vallée, là ou la route s'interrompt devant une muraille enneigée où se trouve adossée le petit hameau de Chiappera chapeauté par l'immense proue rocailleuse de la Rocca Provenzale. Dans le ciel se détache le Monte Sauton et le col de cette fameuse route du sel que les anchouiers empruntaient. En hiver c'est ici le royaume des fondeurs qui empruntent les sentiers du Val Maurin.

LOCANDA DA MISTRAL
Borgata Ponte Maira, Acceglio
Tél. 0171 99090 - Cell. 347 0383851
info@damistral.it
www.damistral.it


LIENS

Val Maïra :
Chapelles du Val Maïra :
http://peintures.murales.free.fr/fresques/Italie/Piemont/Valle_Maira/index_maria.htm
http://peintures.murales.free.fr/fresques/Italie/Piemont/Biasacci.htm
Parcours occitans dans le Val Maïra :
www.percorsioccitani.it
Antipasti und alte Vege : le meilleur guide d'itinéraires en vallée occitane est autrichien (pas traduit en italien)


Repère cartographique (clic sur image : agrandir
Dronero/Acceglio : 35 km environ

Menton/Dronero : 110 km environ


Message/Réponse à Suzy
Merci Suzy pour ce retour, c'est tellement agréable de savoir que l'on peut faire partager de bons moments

Message/Réponse à Jver
Merci Jver, bonne année sur Blogger

3 Comments:

Blogger suzy said...

Merci, que de belles photos et de bons endroits à visiter, Félicitations

9:46 PM  
Blogger suzy said...

merci pour ce beau reportage sur la Valle Maira, dont je suis tombée amoureuse au point de chercher une maison.

9:47 PM  
Blogger jver said...

Bravo pour votre site intéressant, agréable à lire.
Mais, horreur, vous avez oublié mon Paradis.
A Elva, l'agriturismo l'Artesin - http://www.artesin.it -
Un accueil fort sympathique par une patronne charmante, une très bonne table, quelques chambres fort confortables; et que dire de la tome d'Elva!
Un lieu où s'arrêter pour faire, à pieds, la visite de tous les hameaux qui l'entourent et, bien entendu, la magnifique chapelle peinte par Hans Clemer (regarder également les têtes qui entourent le portail)
Félicitations encore, mais n'oubliez plus l'Artesin!

10:40 AM  

Enregistrer un commentaire

<< Home